LE JARDIN DE MEMOIRE : Nathalie Batisse, jardinière ethnobotaniste

RACONTEZ-MOI

Ma grand-mère récurait ses bidons de lait avec une poignée d'ortie et un peu de sable, ici la patience sauvage s'appelle le "nabazou", toutes les racines sont des carottes (pastanada), on soigne les yeux avec la grande camomille, les vieilles prennent de la soupe d'oignons quand elles sont "barbouillées", des queues de cerises pour soulager leurs jambes, et même, sans malice aucune, du coquelicot pour les rhumatismes.... J'essaie petit à petit de mettre ça noir sur blanc. Je pense faire ça sous forme d'articles, mais je manque de temps....

 

ET CHEZ VOUS ? N'HESITEZ PAS A ME  RACONTER  TOUS CES PETITS RIENS QUI  ONT FAIT LA VIE DE VOTRE REGION ! VOS TISANES ET AUTRES SOUPES M'INTERESSENT. 

 



02/07/2006
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres