LE JARDIN DE MEMOIRE : Nathalie Batisse, jardinière ethnobotaniste

Pour les tous petits : éveil à la reconnaissance botanique intuitive

Pour les plus petits : PS, MS, GS de maternelle


Éveil à la reconnaissance botanique intuitive,

Durée 2 heures 

Équipement : pantalons et bottes

Il faut  avoir un accès facile et sûr à la végétation spontanée à proximité de l'école.

Pas de frais annexes

 

Le déjeuner d'Albinou

 

 

Ramasser l'herbe à lapins avec les femmes ou les vieux permit à des générations d'enfants des champs d'apprendre à reconnaître des plantes, à comprendre leur utilité et leurs.... dangers. Une méthode éprouvée pour apprendre à regarder la nature.

 

Il  s'agit  de nourrir le lapin Albinou (amené par l'animatrice).  L'enfant doit reconnaître les plantes « bonnes pour Albinou » à partir d'un échantillon de référence présenté par l'animatrice. Pour qu'Albinou n'ait pas mal au ventre, on ne devra cueillir que les plantes présentées en modèle, que l'on ramènera dans le panier pour composer le repas du lapin.

 

Cette activité permettra aux petits de se familiariser avec la flore, de prendre conscience que certaines plantes sont toxiques, pour le lapin ou pour eux. Cet éveil à l'identification botanique intuitive fait largement appel au toucher et à l'odorat.                                                  



17/12/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres