LE JARDIN DE MEMOIRE : Nathalie Batisse, jardinière ethnobotaniste

Les anciens cimetières : Monsieur le Maire, sauvez les meubles !

Il reste souvent dans les communes de ces anciens cimetières devenus trop exigus, et qui ont été laissés à l'abandon. Cela pose un problème esthétique, mais surtout des problèmes de sécurité : les enfants vont jouer au milieu des tombes plus ou moins affaissées, risquent de se faire mal, ou de plus ou moins respecter le repos dû aux morts... Toujours est-il qu'un jour la municipalité décide de réaménager l'ancien cimetière, qui se transforme en jardin public. Et là, c'est généralement la catastrophe. Les travaux menés en un temps record, font table rase du passé, et on se retrouve avec un parc plus ou moins propret, et sans âme.
 
 Les cimetières sont pourtant une véritable mine de trésors : on y trouve particulièrement vieux rosiers ou plantes vivaces : je pense aux lis, aux iris, aux hémérocalles, ou aux bergénias. Certains de ces végétaux, notamment parmi les rosiers peuvent être disparus des collections. Dans toute le France, et probablement ailleurs, le patrimoine végétal abrité par ces lieux de mémoire disparaît à grande vitesse. Halte au massacre : pourquoi ne pas garder une place pour ce petit monde dans le futur jardin public ?
 
Ceci ne représente pas un coût prohibitif que de sauver les meubles, que de faire
un petit pas vers une gestion durable des espaces verts publics.
Plutôt que de mandater un entrepreneur de travaux publics pour faire table rase,  pourquoi ne pas envisager une réhabilitation conservatoire ?
Comment ? Simplement en réutilisant dans l'espace public ces végétaux, porteurs d'une part de l'identité d'une commune.                                
Cette démarche, pas plus coûteuse, mais plus lente bien sûr, que la classique éradication, permettra à votre ville ou village non seulement de conserver ce patrimoine, mais aussi de rompre avec la monotonie des aménagements végétaux de plus en plus uniformisés :  les mêmes de Lille à Marseille ! 



24/07/2006
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres