LE JARDIN DE MEMOIRE : Nathalie Batisse, jardinière ethnobotaniste

Historique, éléments remarquables

 WWW.chateau-des-martinanches.com

 

L'historique :

 

Nous disposons de peu d'archives exploitées sur les jardins des Martinanches. Nous avons tout de même pu réunir quelques données :

 

-l'inventaire de Gagnaire sur Saint-Dier d'Auvergne qui évoque les Martinanches

-le cadastre napoléonien, de 1832

-quelques gravures ou cartes postales, pas toutes datées

-des archives familiales, non encore exploitées. Les propriétaires n'ayant repris cette demeure familiale qu'à l'été 2004, ils n'ont pas encore eu le temps d'entreprendre ce travail.

 

Nous savons donc qu'en 1832, le jardin « à la Française » existait sous la forme plus classique d'un plan en deux fois quatre carrés. D'après les recherches menées Madame Naslin, il aurait pris sa forme actuelle sous Claire de Riberolles, au début du 20ème siècle.

Le potager ne semblait pas exister en 1832.

Une théorie est que ce potager a été créé en même temps que le jardin à la française sous sa forme actuelle, au début du 20ème siècle.   

 

 

En guise de conclusion, nous avons commencé la restauration de ce jardin classé en avril 2005, sans aucune archive, ni même mémoire orale. Nous avons donc appréhendé ce jardin avec prudence, nous poursuivons la recherche de la documentation  historique disponible, nous avons relevé les plans et poursuivons l'inventaire des végétaux.

 

Les éléments remarquables :

 

Le jardin à la française :

 

Petit à petit, ce jardin nous révèle ses richesses. Les principes architecturaux des grands jardins à la française ont été appliqués avec bonheur dans un espace réduit. Perspectives, miroir d'eau et dessins soignés, tout le vocabulaire architectural du jardin régulier « à la française » fait de ce petit jardin une œuvre très construite qu'il convient de respecter. 

 

Les photographies commentées jointes au dossier illustrent les points remarquables. 

 

Le parc arboré

 

Il permet de faire le tour du château et de profiter pleinement de l'effet miroir des douves. En ce sens, il fait partie intégrante de l'aménagement architectural des jardins.

Il est presque constamment fleuri.

Voir photos commentées.

 

 

 

Même si les éléments qui suivent ne font pas exactement partie des aménagements à la Française, qui pour le moment sont les seules entretenues et ouvertes au public, il nous paraît néanmoins important  de comprendre les Martinanches dans sa globalité.

 

L'allée des tilleuls

Voir photos commentées

 

Le potager

 Voir photos commentées

 

 

Les vestiges d'un ancien « jardin à l'anglaise »

Qui figure sur le cadastre napoléonien.

Voir photos commentées

 

 

Les végétaux remarquables

Les végétaux, dans ce jardin qu'on s'est contenté pendant longtemps d'entretenir a minima, ont, sans conteste, un atout assez rare : leur authenticité et leur cohérence avec le cadre. Dans la cour d'honneur, des dizaines de vieilles pivoines,  dont des variétés du milieu 19ème parmi celles que nous avons pu identifier, illustrent cette cohérence. Dans le jardin à la française, les rosiers lianes, obtentions du début 20ème, marquent la mode des jardins de l'époque, les rosiers des massifs comptent quelques vieux hybrides remontants. Les arbustes à fleurs, arbres du parc et du jardin sont également en accord avec le cadre. Les symphorines, kérias, pommiers du Japon, mahonia, seringat, lilas, forment la cohorte des buissons à fleurs. Tandis qu'érable négundo, hêtres pourpre ou rose, sapin d'Espagne illustrent la mode des parcs des 19 et 20ème siècles.

Un de nos actuels travaux est de dresser un inventaire des espèces et si possible des variétés des végétaux présents. Cela est valable pour le jardin à la française et ses richesses horticoles, mais également pour le patrimoine fruitier, potager, médicinal présent.

L'inventaire, en cours, se poursuit jour après jour et est disponible au château. La conservation de ces végétaux et l'arrêt de la dégradation des structures sont les priorités de la gestion de ces jardins.



27/08/2006
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres